Kimberly Moran, CEO - Biographical Notes

Kimberly Moran became CEO of Children’s Mental Health Ontario in mid-2014. Recognized as a leading advocate for children with a focus on mental health, Kim brings more than twenty-five years of senior leadership experience in the private and not-for-profit sectors. A Chartered Professional Accountant, she has a strong foundation in financial and operational management which underlies her interest in developing effective and affordable healthcare systems.

Kim is especially passionate about improving the delivery of children’s mental health treatment in communities because of her personal experience as mother of a daughter who became seriously ill. She volunteers extensively across the healthcare system contributing her healthcare, financial and fundraising expertise to North York General Hospital, Sunnybrook Hospital, and the Canadian Mental Health Association – Toronto.

Throughout her career, Kim has been involved in transforming organizations through the development and execution of innovative strategies, building strong collaborations and partnerships and driving impact for stakeholders. She has worked in complex multi-stakeholder organizations.

Prior to CMHO, Kim held positions as Special Advisor to the Dean of the Faculty of Medicine, University of Toronto, and Chief Operating Officer at UNICEF Canada. While at the University of Toronto, she developed innovative funding collaborations in public/private partnerships to address gaps in health service delivery and basic science research funding. She led UNICEF Canada at the time of Haiti’s devastating earthquake when Canada was one of the top donor countries contributing more than $13 million. Kim also spearheaded the UNICEF Canada advocacy, communications and government relations work around the 2010 G20 Summit in Toronto, advocating for funding for maternal, newborn and child health; Canada was the largest pledging country, with $1.1 billion.

Kimberly Moran, directrice générale – Fiche biographique

Kimberly Moran est devenue directrice générale de Santé mentale pour enfants Ontario au milieu de l’année 2014. Reconnue comme l’une des plus grandes défenseuses des enfants, avec un accent sur la santé mentale, Kim possède plus de vingt-cinq années d’expérience à la haute direction des secteurs privé et à but non lucratif. En tant que comptable professionnelle agréée, elle possède de solides aptitudes en gestion financière et opérationnelle, lesquelles sont à la base de son désir de développer des systèmes de soins de santé efficaces et abordables.

Kim est particulièrement passionnée par l’amélioration de la prestation des traitements des maladies mentales chez les enfants dans les communautés, en raison de son expérience personnelle en tant que mère d’une fille qui est devenue gravement malade. Elle fait énormément de bénévolat à l’ensemble du système de soins de santé, offrant notamment son expertise financière, en soins de santé et en matière de collecte de fonds à l’Hôpital général de North York, à l’Hôpital Sunnybrook et à l’Association canadienne pour la santé mentale à Toronto.

Tout au long de sa carrière, Kim a participé à la transformation d’organismes par l’entremise du développement et de la mise en place de stratégies innovatrices, de l’établissement de solides liens de collaboration et de partenariats et d’un impact important pour les intervenants. Elle a œuvré au sein d’organismes complexes composés de multiples intervenants.

Avant son arrivée à SMEO, Kim a occupé les postes de conseillère spéciale au doyen de la Faculté de médecine de l’Université de Toronto, et de chef de l’exploitation à UNICEF Canada. À l’Université de Toronto, elle a aidé à | 2 l’établissement de liens de collaboration en matière de collectes de fonds auprès de partenariats publics et privés pour combler les lacunes en matière de prestation de services de soins de santé et de financement de la recherche scientifique fondamentale. Elle a dirigé UNICEF Canada après le tremblement de terre dévastateur en Haïti, au moment où le Canada a été l’un des principaux pays donateurs avec sa contribution de 13 millions de dollars. Kim a également joué le rôle de chef de file relativement aux travaux de plaidoyer, de communication et de relations gouvernementales d’UNICEF Canada au Sommet du G20 à Toronto en 2010, faisant pression pour du financement dans le domaine de la santé de la mère, du nouveau-né et de l'enfant; le Canada est le pays qui s’est engagé à offrir une des sommes les plus importantes, soit de 1,1 milliard de dollars.