Trouvez un centre près de chez vous ... TROUVEZ DE L'AIDE

Déclaration de la Coalition pour la santé des enfants – 15 octobre

0 commentaires

Une approche prudente de la réouverture préconisée par les responsables de la santé des enfants

TORONTO, le 15 octobre 2021 – La Children's Health Coalition exhorte le gouvernement de l'Ontario à adopter une approche prudente pour la réouverture et à doubler les mesures qui fonctionnent pour garder les écoles ouvertes et protéger la santé et le bien-être des enfants et des jeunes.

Depuis que les écoles ont ouvert leurs portes à l'apprentissage en personne en septembre, nos chiffres provinciaux sur la COVID-19 sont restés stables et se sont inscrits dans le meilleur des cas, comme indiqué dans les tableaux de consensus scientifique et de modélisation sur la COVID-19.

Analyse de données de Santé publique Ontario suggère que les efforts globaux pour limiter la transmission du virus, comme le masquage, l'éloignement et les vaccinations, ont été couronnés de succès avec moins de 0.19 pour cent (environ 3,742 5 cas entre le 2 septembre et le 2 octobre) des deux millions de personnes d'âge scolaire de l'Ontario testées positives et une moyenne de 3 à 6 cas par foyer scolaire. Du nombre total de cas chez les enfants et les jeunes âgés de 17 à 19 ans entre le 2 septembre et le 70 octobre, la grande majorité (au moins XNUMX %) ont été attribués à des sources autres que des éclosions scolaires. Nous savons que même un petit nombre de cas dans les écoles créent des perturbations importantes pour les familles. Nous reconnaissons et remercions les enseignants, les administrateurs et le personnel scolaire pour leur rôle dans la protection des enfants et des jeunes contre la transmission de maladies tout en soutenant leur éducation.

Alors que peu d'enfants tombent gravement malades avec COVID-19, un décès est une tragédie. La protection des enfants dans tous les contextes – y compris les écoles – est essentielle. Minimiser la propagation communautaire aidera à protéger les enfants dans tous les contextes. Un autre élément crucial pour garder les écoles ouvertes est de protéger l'écosystème des personnes âgées de 5 à 11 ans en attendant leur éligibilité au vaccin COVID-19. Cela signifie que le reste d'entre nous – les enseignants, le personnel de soutien, les élèves éligibles, les parents, les soignants et la communauté dans son ensemble doivent se faire vacciner et continuer avec des mesures de santé publique connues telles que le masquage, la distanciation et rester à la maison en cas de maladie. Pour améliorer encore la sécurité à long terme, nous soutenons la divulgation obligatoire de la vaccination contre la COVID-19 dans les écoles pour les enfants et les jeunes admissibles utilisant le Loi sur la réouverture de l'Ontario ou toute autre législation appropriée. 

En tant que leaders en santé des enfants, nous entendons directement des familles à quel point l'école en personne est importante pour la santé émotionnelle, physique, développementale et mentale des enfants et des jeunes. Nous avons vu les impacts négatifs des fermetures d'écoles à long terme sur les personnes handicapées et ayant des problèmes médicaux, ainsi que sur les Ontariens noirs, autochtones et racialisés.

Les enfants et les jeunes doivent être une priorité dans la reprise en cas de pandémie – pour le bien de leur avenir et celui de notre province. Nous devons maintenir le cap dans nos écoles, tout en regardant toujours vers l'avenir et en agissant rapidement pour prioriser les besoins des enfants et des jeunes. 

0 Commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Passer au contenu