Trouvez un centre près de chez vous ... TROUVEZ DE L'AIDE

Chiffres clés

Faits clés et points de données

CMHO publie régulièrement une collection de statistiques sur la santé mentale des enfants et des adolescents en Ontario. Ces statistiques et données de recherche pertinentes appuient les arguments en faveur d'investissements gouvernementaux importants dans notre secteur.

Nous avons besoin de votre aide.  Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles sources de données. Si vous connaissez une bonne source de données qui semble manquer, veuillez nous en informer. 

Vous avez trouvé une erreur? Veuillez nous le faire savoir et nous vérifierons les faits.

PRÉVALENCE

La moitié des parents ontariens déclarent s'être déjà inquiétés du niveau d'anxiété de leur enfant (21)

1/3 des parents ontariens ont eu un enfant qui a manqué l'école en raison de l'anxiété (21)

1/4 des parents ontariens ont manqué leur travail pour s'occuper d'un enfant anxieux. Ceci est significativement plus élevé chez les parents qui ont des inquiétudes concernant l'anxiété de leur enfant. (21)

62% des jeunes de l'Ontario déclarent s'être déjà inquiétés de leur niveau d'anxiété; seulement 3 sur 10 (32%) ont parlé à un professionnel de la santé mentale de l'anxiété. (21)

Jusqu'à 1 enfant et jeune sur 5 en Ontario connaîtra une forme de problème de santé mentale.(1)

5 enfants sur 6 ne recevront pas le traitement dont ils ont besoin.(2)

70% des problèmes de santé mentale apparaissent au cours de l'enfance ou de l'adolescence.(3)

17% des enfants âgés de 2 à 5 ans répondent aux critères de diagnostic des problèmes de santé mentale.(4)

28% des élèves déclarent ne pas savoir vers qui se tourner lorsqu'ils voulaient parler de santé mentale à quelqu'un.(5)

Le taux de suicide chez les jeunes du Canada est le troisième plus élevé du monde industrialisé.(6)

DÉFIS DU SYSTÈME ACTUEL

36% des parents ontariens ont demandé de l'aide pour leur enfant; parmi ceux qui l'ont fait, 4 sur 10 n'ont pas reçu l'aide dont ils avaient besoin ou sont toujours en attente de traitement (21)

La moitié des parents ontariens qui ont demandé de l'aide en santé mentale pour leur enfant ont déclaré avoir eu du mal à obtenir les services dont ils avaient besoin. La principale raison invoquée était les longs délais d'attente (65%). Les autres défis incluent: les services n'offrent pas ce dont mon enfant a besoin (38%), ne savent pas où aller (26%) et n'offrent pas de services là où je vis (14%) (21)

76% des familles interrogées ont indiqué qu'il était très ou extrêmement difficile de savoir où trouver de l'aide.(7)

63% des jeunes citent la stigmatisation comme la raison la plus probable pour ne pas demander d'aide.(8)

Les mauvaises transitions des services de santé mentale pour les jeunes aux adultes entraînent le désengagement des soins dans jusqu'à 60% des cas connus.(9)

INVESTISSEMENT

L'investissement par habitant de l'Ontario dans les soins de santé s'est avéré être de 1,361 16.45 $ contre seulement XNUMX $ pour la santé mentale.(10)

On a constaté que les efforts de promotion et de prévention réduisaient la demande de services de santé mentale et sociaux tout au long de la vie d'un individu.(11)

Améliorer la santé mentale d'un enfant de modérée à élevée peut entraîner des économies à vie de 140,000 XNUMX $.(12)

IDENTIFICATION ET UTILISATION DES SYSTÈMES

73% des enseignants reconnaissent que les troubles anxieux sont une préoccupation urgente

Un médecin de famille ou un pédiatre était le premier endroit où 62% des familles interrogées se sont tournées pour soutenir la santé mentale de leur enfant.(13)

Les visites aux urgences et aux hôpitaux pour enfants et adolescents pour troubles mentaux ont augmenté de 54% et 60% au cours de la dernière décennie.(14)

Malgré une augmentation de 17% du nombre de psychiatres en Ontario entre 2003 et 2013, la croissance de la demande de services psychiatriques a tout de même dépassé la croissance de l'offre.(15)

Au cours des 30 dernières années, les hospitalisations pour troubles de l'alimentation ont augmenté de 34% chez les jeunes femmes de moins de 15 ans.(16)

QUESTIONS D'ÉQUITÉ

Les jeunes noirs sont considérablement sous-représentés dans les services de santé mentale et axés sur le traitement et surreprésentés dans les établissements axés sur le confinement.(17)

Les jeunes des Premières Nations se suicident environ 5 à 6 fois plus souvent que les jeunes non autochtones.(18)

Les jeunes LGBTQ courent environ 14 fois plus de risques de suicide et de toxicomanie que les pairs hétérosexuels.(19)

Les jeunes vivant dans les quartiers à faible revenu affichaient les taux les plus élevés de suicide, de visites aux urgences pour automutilation délibérée, de recours aux services de soins actifs de santé mentale et de prévalence traitée de la schizophrénie.(20)

(1) Équipe de recherche MHASEF. (2015) La santé mentale des enfants et des jeunes en Ontario: un tableau de bord de base. Institut des sciences évaluatives cliniques.

(2) Ibid

(3) Gouvernement du Canada. (2006). Le visage humain de la santé mentale et de la maladie mentale au Canada. Ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

(4) Clinton, J., Kays-Burden, A., Carter, C., Bhasin, K., Cairney, J., Carrey, N., Janus, M., Kulkarni, C. et Williams, R. (2014) Soutenir Les plus jeunes esprits de l'Ontario: investir dans la santé mentale des enfants de moins de 6 ans. Centre d'excellence de l'Ontario pour la santé mentale des enfants et des adolescents.

(5) Boak, A., Hamilton, H., Adlaf, E., Henderson, J. et Mann, R. (2016). La santé mentale et le bien-être des élèves de l'Ontario, 1991-2015: résultats détaillés de l'OSDUHS (CAMH Research Document Series No. 43).

(6) Association canadienne pour la santé mentale. Faits rapides sur la maladie mentale. Page Web: http://www.cmha.ca/media/fast-facts-about-mental-illness/#.V9CLdfkrK70

(7) Les parents pour la santé mentale des enfants. (2013). Enquête sur les intrants de la famille: un système qui a vraiment du sens.

(8) Centre d'excellence de l'Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (2012). Evidence In-Sight: Stratégies efficaces de réduction de la stigmatisation en santé mentale des enfants et des adolescents.

(9) Davidson, S. et Cappelli, M. (2011). Nous devons grandir: faire passer les jeunes des services de santé mentale pour enfants et adolescents aux services de santé mentale pour adultes. Centre d'excellence de l'Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents.

(10) Lurie, S. (2014). Pourquoi le Canada ne peut-il pas dépenser plus en santé mentale? Health, 6, 684-690.

(11) Commission de la santé mentale du Canada. (2012). Changer les orientations, changer des vies: la stratégie en matière de santé mentale pour le Canada.

(12) Commission de la santé mentale du Canada. (2013) Plaidoyer pour investir dans la santé mentale au Canada.

(13) Les parents pour la santé mentale des enfants. (2013). Enquête sur les intrants de la famille: un système qui a vraiment du sens.

(14) Institut canadien d'information sur la santé. (2016)

(15) Kurdyak, P., Zaheer, J., Cheng, J., Rudoler, D. et Mulsant, B. (2016) Changes in Characteristics and Practice Patterns of Ontario Psychiatrists: Implications for Access to Psychiatrists. Canadian Journal of Psychiatiry (Publié en ligne avant impression, 22 août 2016)

(16) Ontario Shores. Faits sur la santé mentale. Page Web: www.ontarioshores.ca/about_mental_illness/mental_health_facts

(17) Gharabaghi, K., Trocmé, N. et Newman, D. (2016). Parce que les jeunes comptent: rapport du comité d'examen des services résidentiels.

(18) Centre de toxicomanie et de santé mentale. Maladie mentale et toxicomanie: faits et statistiques. Page Web: www.camh.ca/fr/hospital/about_camh/newsroom/for_reporters/Pages/addictionmentalhealthstatistics.aspx

(19) Association canadienne pour la santé mentale - Ontario. Personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et queer identifiées et santé mentale. Page Web: www.ontario.cmha.ca/mental-health/lesbian-gay-bisexual-trans-people-and-mental-health/     

(20) Équipe de recherche MHASEF. (2015) La santé mentale des enfants et des jeunes en Ontario: un tableau de bord de base. Institut des sciences évaluatives cliniques.

(21) Affaires publiques Ipsos. (2017) Enquête sur la santé mentale des enfants et des jeunes: obtenir de l'aide en Ontario. Page Web: https://www.ipsos.com/en-ca/news-polls/CMHO-children-and-youth-mental-health-ontario 


Passer au contenu