Trouvez un centre près de chez vous ... TROUVEZ DE L'AIDE

Santé mentale pour enfants Ontario demande aux partis politiques de prendre l'engagement #KidsCantWait

0 commentaires

CMHO demande aux chefs de parti et aux candidats de faire Ontario la meilleure province pour les enfants et les jeunes
accéder à des soutiens en santé mentale.

MONTREAL, 5 April 2022 – Avant les élections provinciales, Santé mentale pour enfants Ontario (CMHO) a lancé la prochaine phase de sa campagne #KidsCantWait, appelant à Ontario les chefs de parti et les candidats à signer l'engagement de faire Ontario la plus haute juridiction de Canada pour accéder aux services de soutien en santé mentale des enfants et des adolescents.

 

« Avant le début de la pandémie, la moitié des Ontario les enfants et les jeunes étaient à risque de problèmes de santé mentale. Malheureusement, le nombre de jeunes aux prises avec leur santé mentale n'a fait qu'augmenter au cours des deux dernières années », a déclaré Marie Kloosterman, PDG par intérim de CMHO. "Nous appelons tous Ontario dirigeants politiques à signer l'engagement de faire Ontario la plus haute juridiction de Canada pour que les enfants et les jeunes aient accès à des soutiens en santé mentale.

 

L'engagement #KidsCantWait repose sur quatre piliers que tous Ontario les partis peuvent adopter s'ils forment le gouvernement pour faire Ontario la plus haute juridiction de Canada pour que les enfants et leurs familles aient accès aux soutiens et aux services de santé mentale :

  1. investir 300 M$ au cours des 5 prochaines années dans le soutien et les services de santé mentale pour les enfants et les jeunes
  2. Réduire les temps d'attente pour les services de santé mentale à 30 jours
  3. Renforcer la capacité de la communauté afin que les enfants ne se retrouvent pas dans les salles d'urgence
  4. Développer une main-d'œuvre hautement qualifiée et durable de professionnels de la santé mentale des enfants

« Certains enfants attendent actuellement jusqu'à deux ans et demi pour voir un professionnel de la santé mentale. Cela signifie qu'ils sont plus susceptibles de vivre une crise et qu'il en résulte plus de visites aux urgences », a poursuivi Kloosterman. « Même lorsque les enfants peuvent accéder plus rapidement à un professionnel de la santé mentale, il n'y a ni cohérence ni stabilité dans les ressources et les professionnels qu'ils consultent. Nos enfants ne peuvent plus attendre, ils ont besoin que nos dirigeants politiques agissent.

Dans le cadre de la nouvelle phase de la campagne, CMHO lance un nouveau site Web, cmho.org/kidscantwait, que les Ontariens peuvent utiliser pour envoyer une lettre à leurs candidats locaux leur demandant de signer l'engagement de faire Ontario la juridiction numéro un en Canada pour l'accès aux soutiens en santé mentale pour les enfants et les jeunes. La campagne verra également une série de vidéos lancées sur les médias sociaux au cours de la période de campagne provinciale encourageant les chefs de parti et tous leurs candidats à signer l'engagement et à agir lorsqu'ils seront au pouvoir.

0 Commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

Passer au contenu